Gestion AGILE: On fait le saut, ou pas?

Blogue
29 Avril 2016

Et ce, pour  plusieurs bonnes raisons. Les principes agiles connus, selon Highsmith, sont la valeur, le client, un processus itératif incrémental, des livrables centrés sur les fonctionnalités, l’excellence technique, le leadership et la collaboration, l’exploration, la capacité d’adaptation des équipes et la simplicité. Dans cette optique, tout centre de services peut orienter ses services afin d’atteindre l’excellence de ces principes.

L’objectif d’une gestion agile

L’objectif principal est la satisfaction client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée. Pour ce faire une grande collaboration entre tous les intervenants au projet doit se faire de façon quotidienne.

Lorsque les demandes de services ou les incidents génèrent des demandes de changements,  de problèmes ou des demandes de projets, ils peuvent être livrées de façon beaucoup plus efficace, une fois structurées en ‘stories’ et adressées par itérations par les équipes de développement ainsi que par la mise en place d’un projet standard délimité.

Une méthode qui a tout de même des "Pour" et des "Contre"

Comme toute méthodologie de travail ou cadre d'actions, la philosophie Agile a ses bons et ses moins bons côtés. Comme gestionnaire ou agent technique faisant partie d'un centre de services / support informatique, il est important d'être conscient de ces aspects.

Avantages:

  • Adhésion plus rapide au projet et gestion du changement plus facile par la livraison de ‘petites victoires’ à des intervalles plus rapprochés.
  • Environnement de travail soutenant la créativité, la productivité et l’autonomie favorisée par les employés et créant un sentiment de motivation par rapport au projet.
  • Excellente interaction avec le client permettant une maximisation du feedback
  • Qualité du livrable améliorée compte tenu de la revue rapide des critères d’acceptation
  • Favorise et facilite la communication avec les autres membres de l'équipe
  • Dérapage du projet sur tangentes non requises; très peu probable

Inconvénients:

  • Les intervenants doivent être autonomes et ne requérir qu’un minimum de supervision
  • Une faible connaissance, de la part du client, des exigences du système peut causer des délais et des demandes de changement supplémentaires.

En résumé

L’agilité permet de mettre en place une culture de responsabilisation, tant des intervenants, que des clients et de faire passer le projet en mode collectif et collaboratif. En plus de connaître un fort taux de succès des projets avec des livrables plus rapides, le niveau d’adhérence au changement et la satisfaction des clients en est aussi accrue. Ne reste qu'à définir le modèle adéquat à mettre en place, en fonction de la structure de votre organisation.

Est-ce que la méthode agile est déjà une réalité établie dans votre entreprise?